Laos

 

Rejoignez-nous dans notre engagement humanitaire 2018 au LAOS

Voici quelques temps que cela nous trotte dans la tête !!!!

Un jardin d'enfants pour le village de Ban SokNous parlons souvent de notre vie et nous refaisons le monde entres amis. Envie de partir, d’explorer d’autres pays, de faire des rencontres de gens de cultures et de milieux différents, de servir une cause utile aux autres.

En parler c’est bien, mais le faire c’est mieux. Nous avions envisagé de mener ce projet en France, dans notre pays ou existe aussi des difficultés et de la misère mais nous nous sommes très vite aperçues que c’était extrêmement difficile car tout est légiféré. On ne peut pas tout « donner » même si les personnes en ont besoin, pas n’importe comment, pas aussi simplement, il faut remplir un tas de papiers, de dossiers, on ne sait pas si les dons vont aux personnes qui en en vraiment besoin etc…

Finalement l’univers donnant toujours un coup de pour aux bonnes volontés j’ai rencontré Be Phoutavong , et parfois une rencontre aussi lumineuse suffit à vous embarquer dans une belle aventure.

Be & Claudine

A 65 ans cette Laotienne, pétillante d’intelligence et d’humanité, mobilise son énergie pour son village d’origine. Elle l’a quitté à l’âge de 5 ans pour aller à l’école, puis c’est le Laos qu’elle quittera en 1975 après avoir décroché une bourse pour suivre des études de journalisme en France. Le contexte politique de cette époque transformera son pays et elle ne pourra y retourner pendant 19 ans. Quand elle retrouvera ses parents et son village, c’est la pauvreté, la désolation et le manque de moyens qui y règnent.

Elle mobilise les habitants et son réseau en France pour reconstruire la vie, les rires et le partage.

Cette année nous participons au financement et à la reconstruction d’une garderie. L’ancien bâtiment rongé par les termites tombe en ruine et est devenu dangereux pour les 37 enfants et leurs deux institutrices. L’ambition est de le reconstruite avec des murs en briques et des toits en tôle.

Nous partirons les 15 premiers jours du mois d’octobre 2018, pour y apporter des finances, notre force de travail et notre bonne volonté en collaboration avec les habitants du village. Notre point de chute sera le village de Ban  Na Teuil (situé  au kilomètre 15 depuis Savannakhet. Il y a près de 300 maisons pour 1735 habitants, dont 955 femmes), le chantier de reconstruction sera à Ban Sok  (environ 40 km de Savannakhet.)

Nous serons logés et nourri chez « tata Be »,   dans des conditions de confort simples et typiques. (10€/jour/personne)

Dans ce monde ou chacun se replie sur soi de peur de perdre ce qu’il a durement acquis, il nous semble nécessaire de remettre  l’humain et  la solidarité au premier plan. De prendre part concrètement et physiquement pour une cause plus grande qui « nourrisse » notre intériorité et donne du SENS à notre action.

Il y a ceux qui pourront partir 15 jours avec nous, si ils le souhaitent (prenez contact avec moi cl@natureacoeur.fr) et il y a ceux qui pourront participer et soutenir le projet depuis la France.

Nous aurons besoin :

  • De trouver 15 000 € en financement participatif. Vous pouvez directement faire un don sur le site de l’association
     https://www.alsace-laos.org/nos-r%C3%A9alisations-1/
    ou envoyer un chèque, chacun à sa mesure peut donner un petit quelque chose. Vos dons   pourront, à votre demande, donner lieu à un reçu pour déduction fiscale.
  • De vêtements d’été pour des enfants de 3 à 6 ans.
  • De crayons de couleurs, de feutres et petits matériel de bricolage pour les enfants.
  • De jouets (pas trop volumineux, il faut les emporter !!!)

 

carte du Laos

Quelques infos

Religion officielle : bouddhisme (85 % de la population) animisme (15 %) Régime politique : république à l’idéologie marxiste depuis 1975
Capitale : Vientiane
Monnaie : le kip, 1 €uro = env. 10 000 kips en 2010
Langues : laotien (officielle), français, anglais et diverses langues éthniques
Alphabétisation : 68 % de la population
Climat : tropical
Pas d’obligation vaccinale

Vous pourrez suivre l’avancée du projet, savoir ce que nous aurons récolté, avoir les détails de préparation pour ceux qui souhaitent faire le déplacement nous poser des questions et vous inscrire dans cette dynamique positive si vous le souhaitez.

Au plaisir de vous « rencontrer » dans un contexte différent et solidaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *